Ils se rencontrent dans un bar lounge, passque ça fait trop branché.

Lui, Christian-Mohamed Gris-Souris, est un grand ténébreux au regard de baise braise, avec des reflets cuivrés dans son indisciplinée tignasse, sa superbe barbe de 3 jours ( pas + ) et ses pouâls de nez...

{ Pourquoi? Ben si tu remarques bien, les héros de romans d'amuuuur ont toujours des reflets cuivrés. Comme quoi, la plupart des gonzesses kiffe les roux mais le cache bien! Bref }

 

Elle, Annie-Cordy Staïle, est jeune, belle, fraîche (???) et un brin timide.


{ Oui, l'héroïne qui ouvre direct sa grande gueule genre: 

"Wech p'tite bite, ça va bien ou bien??!"

Toussuite, ça vend moins du rêve. }

Leurs regards s'accrochent et ne se quittent plus. Bordel, ils sont magnétiquement attirés tel 2 aimants sexys!

 

IL LA VEUT, ELLE LE VEUT, ÇA TOMBE BIEN.

 

Sans un mot, Christian-Mohamed prend la main de sa belle, et la mène jusqu'à sa suite de 3 775 m2 d'un palace 18 étoiles.

Arrivés sur l'immense lit à baldaquin en forme de yatch, leur passion charnelle peut enfin s'exprimer.

Annie-Cordy, d'habitude si timorée, décide fissa de se transformer en déesse du cul! Elle descend donc au niveau des cuissots du magnifique brun/roux, doté bien sûr, d'une teube de poney... Et commence à lui prodiguer d'intimes caresses très caressantes.

 

Oh m'y godemiché, quelle ardeur!  C'est ainsi que le ressent Christian-Mohamed, qui, très excité, commence à se tripoter les tétons.

Oui... Tu as bien lu, et je me suis pas plantée ...

IL. SE. CARESSE. LUI-MÊME. LES. TÉTONS !!!!

Et le con l'éphèbe ne s'arrête pas là, naaaan. Transporté par le feu du désir, il repousse la pauvre Anette et se touche de partout!!!

WHAT. THE. FUCK???!

 

Christian-Mohamed Gris-Souris est au bord de l'extase.

Annie-Cordy Staïle est au bout de sa vie.

NORMAL.

 

Elle décide donc de laisser le beau débilo-ténébreux se finir, se rhabille  et se tire bien vite.

 

Écoeurée, elle maudit tous les Christian-Mohamed et tous les bruns/roux de la planète!

Et prend la grande décision de se faire nonne au couvent Notre-Dame de La-Chatte-Qui-Pleure-Sa-Race...