Aujourd'hui je vais parler taches de rousseur. (Wouhouuu!!!) (Mais calmez-vous!)

Mon visage en est blindé depuis ma plus tendre enfance, c'est dire si je connais le sujet! Comme je suis généreuse (et aussi une blogueuse en carton), je vous donne la définition trouvée sur Wikimoncul:

Ainsi, vous vous coucherez moins con ce souâr, merci Nessa! De rien.

Donc, comme je le disais, les taches de rousseur, je connais bien, pas par choix, hein! Et je les ai perçues différemment selon les périodes.

 

En maternelle, j'avais grave du succès. Mes petits camarades trouvaient mes taches de rousseur trop choupinettes pouêt pouêt! Je n'avais donc aucun soucis de ce côté-là, estime de soi au top! J'étais telle une capitaine américaine de l'équipe de pom-pom girl. Bon, sauf que j'avais 3 ans et habitait en Normandie... Mais chut, ne détruisons pas ces beauuux souvenirs. [ D'ailleurs, en Moyenne et Grande section, je sortais même avec le "capitaine de l'équipe de foot américain", les autres naines étaient vertes, mouahahaaa!!! ] Me rappelle, à une période, avoir pécho 5 amoureux en même temps. MINI NESSA, SÉRIAL LOVEUSE!

 

Arrivée en Primaire, les choses ont commencé à se gâter. Les autres gosses trouvaient hilarant de me répéter, toute la sainte journée, que j'avais la tronche tartinée de caca. HAHAHA. Je commençai donc à être gênée par mon visage. PETITE NESSA DEVINT TRÈS RÉSERVÉE.

 

Le collège, aaah le collège... Les autres se foutaient méchamment de ma gueule. " T'es tellement moche, avec ta tronche pleine de merde! " Les enfants sont formidables. JEUNE NESSA AVAIT HONTE, ET APPRIT À DEVENIR INVISIBLE.

 

J'ai traversé les années lycée en étant transparente. J'étais devenue timide, apeurée, et cachait constamment mon visage derrière de très longs cheveux ( les miens hein, passque sinon, ça aurait pas été très pratique ) ( avouez, vous êtes en train de vous imaginer la scène ) (mouâ aussiii!) ( voilà, ça va vous, sinon?) . Bref, crottes de mouches + acné = combo. NESSA ADOLESCENTE HAÏSSAIT SES VILAINES TACHES.

 

Autant vous dire que, niveau sentimental (galoches quouâ), j'ai traversé le désert durant toutes ces années.

 

L'adolescence (et les désagréments allant avec) passée, j'ai commencé à accepter ce côté atypique de mon physique. Certains mecs (des humains en plus!) me trouvaient même jolie. Quant à moi..ben après 20 ans de ce régime roux, mes taches, je les remarquait à peine! 

 

Et puis j'ai rencontré Sven, blablabla, donc tour était parfait pour moi.

Nous nous sommes mariés en mai 2009. Quelques semaines avant le jour J, j'ai donc fait mon essai maquillage, en institut. Et je l'ai mal vécu. À la fin de la séance, la maquilleuse me tend un miroir, et là je dis:

- Mais je ne vois plus aucune tache de rousseur! Pourquoi??!

- Je les ai camouflé pour vous faire un joli teint!

Je lui ai donc cassé la gueule à cette poufiasse  expliqué en serrant les dents, que: 1/ j'avais l'habitude que mon teint ne soit pas "UNI", joli, etc... 2/ que là, présentement, je ne me reconnaissait ABSOLUMENT PAS dans le miroir. 3/ que je DÉTESTAIT le résultat. 4/ que mes taches de rousseur étaient AUSSI invitées à mon mariage, bordel!!!

Lorsque, je me suis démaquillée le soir-même, mon futur mari a eu cette phrase magnifique: " Ah, enfin je te retrouve! " #JaimeMonMec

 


Alors, oui, j'ai des taches de rousseur. J'en ai même beaucoup, sur l'intégralité du visage. Et oui, c'est atypique. Mais vous savez quoi, c'est à peine si je les vois, tant elles font partie de moi. Je sais par contre quand je ne les vois plus! (#JeSuisSchizo) Je n'utilise jamais de fond de teint, ou de poudre, car je ne veux surtout pas les gommer, ne serait-ce qu'un tout petit peu.

Aujourd'hui, Nessa adore ses crottes de mouche <3 

 


Et fuck les gens qui trouvent ça moche, sous prétexte que ce n'est pas la norme! Et pis c'est pas bien grave, quand je lis ÇA :

Je me dis que j'ai eu chaud au cul!!!

#JeSuisTache

 

NESSA